Un mignon petit robot livre leurs courses aux habitants de Washington

Le robot livreur de Starship Technologies

Le robot livreur de Starship Technologies

Quand les habitants de Washington voient un petit robot déambuler sur les trottoirs de leur ville, ils se posent tous la même question: « Est-ce que cela peut m’apporter de la bière? »

Et bien oui ! Ou même des produits alimentaires de toutes sortes, ou une demi-douzaine de burgers et de frites McCain. En fait, la prochaine fois que vous passerez une commande sur le site « Postmates », il sera possible qu’un robot et son utilisateur puissent apparaître à votre porte. C’est comme s’ils étaient des visiteurs du futur ayant voyagé à travers le temps pour accomplir une mission importante: vous apporter un Big Mac !

Ils sont le produit de Starship Technologies, une société de robotique Estonienne qui teste ses coursiers robots sur le territoire américain depuis quelques semaines. De la taille d’un climatiseur avec des roues, ils ont l’esthétique et le design d’un iPhone, l’aspect robuste d’un véhicule tout-terrain et le charme amusant du droïde de Star Wars « BB -8 ».

« Il a ce genre d’attrait mignon », a déclaré Nick Handrick,  responsable des opérations pour le bureau de Starship’s D.C. Les concepteurs de l’entreprise voulaient « créer un robot avec lequel les gens sont réellement à l’aise, comme ils se sentent à l’aise avec leurs enfants ou même leurs véhicules. Une partie de la conception s’est attaché à créer un objet sympathique. « 

Ils n’ont pas encore nommé le robot, ils l’appellent pour l‘instant « le robot de livraison Starship ».

Ces robots sont pilotés de façon autonome, guidés par neuf caméras et de nombreux capteurs. Ils ne se déplacent que sur les trottoirs, avec l’autorisation du Conseil des douanes du district de Washington, et peuvent atteindre une vitesse maximale de 6,5 Kilomètres par heure. Ils peuvent détecter des obstacles jusqu’à 9 mètres de distance, et ils surveillent, enregistrent, et cartographient le terrain qui les entoure. Enfin, pour ceux qui s’inquiètent de la vie privée, la société Starship dit que les caméras des robots flouent les visages des personnes livrées dans les données capturées.

A quand ce mignon robot livreur dans les rues parisiennes ?

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires