Cobot, un robot mignon et malin.

Portugal students in the ICTI Carnegie Mellon Portugal Program

Le cobot


Si vous
venez visiter l’Université Carnegie Mellon à Pittsburgh, attendez-vous à être accueillis et conduit à votre hôte par un assistant toujours très poli et serviable.

Vous remarquerez peut-être quelque chose d’un peu étrange au sujet de votre accompagnateur.

S’il s’arrête devant l’ascenseur et qu’il vous demande dans une tonalité électronique: Pouvez-vous appuyer sur 7, puis appuyez sur mon bouton« Terminé »lorsque nous arriverons à cet étage ?« , ne soyez pas étonné.

Votre guide est un type inhabituel de robot, connu comme un modèle de la série Cobot, développé dans le laboratoire par les étudiants de l’université.
Ressemblant à
un ordinateur portable et munis d’un ensemble de capteurs posés sur un tabouret à roulettes, il est peu probable d’être le robot le plus sophistiqué jamais rencontré.
Il lui manque
les bras, les mains, ou un vocabulaire sophistiqué.

Mais un Cobot emploie un truc très simple et étonnamment efficace pour contourner ses limitations inhérentes à sa technologie encore assez poussives.

Par exemple, quand il a besoin d’appeler un ascenseur, ramasser un objet, ou trouver quelque chose qui lui manque, il ira tout simplement demander de l’aide à l’humain le plus proche.
Si personne ne
se trouve à proximité, un Cobot sera capable d’envoyer un e-mail général à tous les bureaux pour qu’on lui vienne en aide.

Plutôt astucieux, surtout en attendant des robots plus intelligents et surtout plus autonome.

Laurent Amar

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires