Tatouage robotisé : un pari réussi pour créer « Tatoué ».

Johan Da Silveira et Pierre Emm

Johan Da Silveira et Pierre Emm

Désormais, un bras robotisé pourra vous tatouer…
Pour cette opération, l’équipe d’Appropriate Audiences a intégré : un robot à six axes, un scanner 3D, des logiciels Fusion360 pour le design et Dynamo pour la programmation. Focus sur une aventure qui va nous faire repenser notre manière de tatouer!

Bonjour Pierre Emm, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs qui ne vous connaissent pas encore ?

Bien sûr, mais je voudrai parler au nom du projet « tatoué »et de notre groupe Appropriate Audiences ! Pour ce projet avec Johan Da Silveira nous avons travaillé avec David Thomasson, un ingénieur du laboratoire de recherche d »Autodesk et moi-même. On s’est rencontré avec Johan à l’École Nationale Supérieure de Création Industrielle de Paris puis nous sommes allés au Pier 9 de San Francisco, l’Artist in Residence d’Autodesk.

Nous avons été les premiers Français à être invités dans cette résidence. Pour nous c’était une superbe opportunité de pouvoir travailler 24/7 sur notre projet. Chez Autodesk Pier 9, en plus d’avoir à disposition énormément de moyens techniques nous avons eu la chance de faire des rencontres humaines extraordinaires, nous encourageons les personnes à postuler à cette résidence
http://www.autodesk.com/artist-in- residence/home.

Parlez-nous de votre projet de robot  » tatoué »

Nous avons équipé une imprimante 3D avec une aiguille pour qu’elle puisse dessiner sur le corps. L’idée est partie en octobre 2013 puis nous avons vite eu envie de marquer de la peau! On a déjà fait des tests sur des moules en silicone et de la peau vivante. Nous testons nous-mêmes l’outil! À la base, nous sommes passionnés de l’outil et de sa réinvention.

C’est un véritable défi de commercialiser un tel projet compte tenu de sa complexité technique. Avec ce nouvel outil et ce bras robotisé, nous souhaitons profiter du digital pour innover. Sans oublier que les artistes tatoueurs font déjà appel à Illustrator pour faire des dessins. Une question simple mais qui fait sens : pourquoi  reproduire à la main une image conçue par un ordinateur?
Comment le projet est-il accepté par la profession?

Certains professionnels s’en moquent complètement, d’autres attendent de voir. Et enfin, des tatoueurs et body artist sont vraiment impatients de pouvoir utiliser notre outil. Pour nous il est important d’aider les artistes tatoueurs à s’approprier ce nouvel outil, nous travaillons dur pour simplifier l’usage de cet outil.

Et par les tatoués?

Un véritable engouement est présent. Par exemple, nous sommes allés tatoués LylevTuttle âgé de 84 ans. Pour cette légende du tatouage, il était important de tester cet outil. Nous l’avons rencontré plusieurs fois, dans notre atelier, dans son studio, chez lui. Malheureusement, nous avons manqué de temps pour voir sa collection de plus
1200 machines dans sa maison de campagne. C’est devenu un ami, présent à nos vernissages, toujours là pour organiser un événement avec ses amis tatoueurs (dont Ed Hardy), tellement d’histoires, d’expériences… Pour infos, nous allons nous revoir bientôt, pour partager de bons moments et continuer à questionner le futur.

Quelle est la valeur ajoutée de cet outil?

C’est véritablement un nouvel outil. Aujourd’hui, l’un des plus performant est le dermographe Cheyenne. Avec « tatoué » on propose aux artistes un outil qui peut venir en complément des aiguilles traditionnelles. Par exemple, le robot peut réaliser un dessin répétitif qui est assez contraignant à répéter à l’aiguille. Aussi, nous pensons que le robot va permettre de sensibiliser d’autres personnes au monde du tatouage. Comme les passionnés du numérique par exemple. Cet outil apportera sans doute un nouveau sens à l’action de tatouer. Sans oublier que c’est l’opportunité de faire appel plus facilement à un tatoueur qui réside loin de chez vous.

Par exemple, si vous aimez les designs d’un tatoueur de San Francisco, mais que vous habitez à Paris, vous pourrez faire en sorte qu’il envoie son graph en France et vous pourrez vous faire tatouer par le robot à deux pas de chez vous. Nous sommes persuadés de nous inscrire dans l’Histoire du tatouage avec cet outil!

Que vous reste-t- il à faire avant la commercialisation ?

D’ici 2018, nous avons quelques points techniques à améliorer. Aussi, nous devons situer notre produit pour répondre à une législation très complexe.

Propos recueillis par Julie Paysant

Pour en savoir plus:

Plus d’informations sur le site officiel en cliquant
Sur FACEBOOK:
appropriateaudiences.net
TUMBLR: appropriateaudiences.tumblr.com
INSTAGRAM : instagram.com/appropriate_audiences/

to contact us: magueule@appropriateaudiences.net

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires