Sophia, l’humanoïde en mode « RP » à travers le monde

Sophia, le belle humanoïde

Mardi dernier, aux USA, elle a fait une visite à White Bear Lake, des villes jumelles célèbres aux États-Unis.
Mais « elle » n’est pas humaine. « Sophia » la jolie humanoïde, a visité le Collège Century, la journaliste Molly Rosenblatt était là pour nous raconter.

L’Arabie saoudite est le premier pays à avoir accordé la nationalité à un robot, à Sophia en l’occurrence.
Et mardi, Sophia a montré à un public captivé ce dont elle était capable.
« Bonjour à tous, merci de m’avoir invitée ici aujourd’hui. Je suis ravie d’être ici au Minnesota et en particulier à White Bear Lake, l’épicentre des villes jumelles », a déclaré Sophia.

Sophia est connue pour son apparence humaine, sa capacité à reproduire des expressions faciales, à imiter les gestes humains et à répondre à certaines questions sur des sujets spécifiques. Selon son créateur, elle utilise l’intelligence artificielle, le traitement des données visuelles et la reconnaissance faciale.
« Comment pouvez-vous démontrer votre empathie et votre compassion d’une manière utile ? Lui demande la journaliste, « les robots comme moi seront capables d’apprendre des choses importantes sur nos amis afin que nous puissions leur fournir une assistance personnalisée, comme des rappels pour donner des médicaments », a déclaré Sophia.

Vous vous demandez peut-être pourquoi Sophia est allé visiter le Century College ?
Au laboratoire de recherche et de développement de l’école, les ingénieurs élèves créent des objets de haute technologie comme ces prothèses sous imprimantes 3D, composantes essentielles de la fabrication de Sophia.
Scott Simenson, directeur du collège et déclare : « L’opportunité d’apporter quelque chose d’innovant comme Sophia était grande, mais c’est vraiment excitant pour nos étudiants et c’est pourquoi nous sommes ici. Pour susciter l’intérêt des étudiants pour le domaine de la robotique et pour amener les élèves à développer la sensibilisation et la compréhension des machines », a déclaré M. Simenson. « Et c’est ce dont ils ont besoin pour faire carrière. »

Le mois dernier, le créateur de Sophia a développé un nouveau modèle « Sophia », qui peut réellement marcher avec des jambes robotisées.

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires