Softbank veut démocratiser le robot domestique au Japon

softbank-pepper-bot

Pepper par Softbank


Imaginez un robot en plastique blanc sur roues se faufilant entre les visiteurs d’un supermarché et tentant de se mêler à des conversations.

D’une voix enfantine, il proclame que la pluie va bientôt tomber, que les prix du pétrole sont en baisse et que le métro est à l’heure.

Et comble de l’impertinence, si le client ne parvient pas à répondre rapidement, le robot lui conseille d’étudier son japonais.

Le robot fait parti depuis longtemps de la culture pop japonaise, regardez le succès, en dessin animé, des robots géants pilotés de l’intérieure comme par exemple Goldorak.
Le petit robot Pepper, sorte de petit humanoïde courageux, représente l’offre la plus alléchante de la robotique depuis le début de cette industrie.

Le géant japonais des Télécommunications SoftBank Corp espère vendre des milliers de Peppers aux consommateurs, dès cet été, prédisant que les robots seront très certainement une technologie de marché de masse, dans la ligné des ordinateurs ou des smartphones.

Ce mois-ci, SoftBank a ​​uni ses forces sur le marché de la robotique avec International Business Machines Corp pour développer conjointement la  « Watson intelligence artificielle technologie d’IBM » pour le marché japonais, y compris sur celui des robots.
Un porte-parole de SoftBank 
a déclaré: Pepper est l’une des nombreuses plates-formes sur lesquelles Watson pourrait apparaître.

Il est difficile de savoir si les consommateurs vont dépenser près de  2000 dollars pour acheter Pepper, et la semaine dernière SoftBank a même reporté la vente de Février à Juin ou Août, soulignant les difficultés de commercialisation.

La plupart des robots lancés pour les consommateurs jusqu’à présent ont été soit des aspirateurs, soit des jouets, mais ne sont pas allé au-delà d’un marché de niche de passionnés.

D’environ 4 pieds de haut sur un socle à base de roues plutôt que de jambes, Pepper n’est finalement que vaguement humain dans la forme.
Alors que certains robots humanoïdes peuvent marcher sur deux jambes, Pepper roule sur des roues.
Ses bras gesticulent de façon mécanique et n’ont pas la dextérité suffisante pour aider à faire la vaisselle ou à passer l’aspirateur.

Pepper peut tenir une conversation de base, mais quand il ne comprend pas la réponse à une de ses questions, il change parfois brusquement de sujet.
Il s’agit donc pour SoftBank de continuer à peaufiner son bb en attendant de pouvoir proposer au public Japonais un véritable humanoïde digne de ce nom.

Laurent Amar

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires