La robotique en France

robotiqueTandis que le marché de la robotique industrielle est dominé par des leaders incontestés comme le Japon, l’Allemagne ou encore les États-Unis, la robotique de service est promue à une progression certaine en France, dans les prochaines années. La Commission Européenne d’estimer le marché de la robotique de service à 100 milliards d’euros d’ici 2020. Transport, logistique, domotique, industrie, santé, loisir… la robotique de service va intégrer pratiquement tous les domaines en France. Des dizaines de milliers d’emplois seront créés par ce marché, incluant, notamment la mécatronique, les logiciels embarqués, l’intelligence artificielle, l’électronique, etc. La France espère augmenter la part de marché mondial de l’Europe dans les années à venir, mais, pour le moment, le pays a déjà sa place dans la robotique de service.

Les acteurs de la robotique en France

La France dispose d’une soixantaine de laboratoires de recherche sur la robotique, qui sont connus comme étant les meilleurs du monde. Citons, à titre d’illustrations, le LAAS-CNRS (Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes) de Toulouse, ou le CEA-List (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives) de Grenoble ou récemment le CRIIF repris récemment par l’entrepreneur Alexandre ICHAI. Par ailleurs, la France possède de nombreux grands acteurs ou startups œuvrant dans la robotique, pour ne citer que le fabricant de robots Stäubli, ECA Robotics, RECIF Technologies, Aldébaran, Robosoft, parmi tant d’autres. Récemment, le Robolution Capital fut créé, un fonds d’investissement de 80 millions d’euros pour soutenir les projets de robotique les plus innovants.

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires