Le Japon espère que les bébés robots encourageront les gens à avoir de vrais bébés

"Kirobo" le bébé robot

« Kirobo » le bébé robot

Sous l’impulsion d’une population en déclin, une tendance au développement des bébés robotisés a émergé au Japon comme un moyen d’encourager les couples à devenir des «parents».

Les approches adoptées varient largement et sont entraînées par des approches philosophiques différentes qui posent également un certain nombre de questions, si ces robots permettraient d’atteindre l’objectif de leurs concepteurs.

Pour comprendre tout cela, il est intéressant d’explorer les raisons derrière la nécessité de promouvoir la croissance démographique au Japon. La question est due au nombre disproportionné de personnes âgées. Selon les prévisions de l’ONU, en 2050, le nombre de personnes vivant au Japon dans la tranche d’âge de 70 ans sera multiplié par deux par rapport à celui des 15 à 30 ans. Cela est attribuable à un certain nombre de facteurs, , « Plus de femmes célibataires, et un manque d’immigration.

Alors, quelles sont les différentes approches de conception choisies pour encourager plus de gens à devenir des parents? Celles-ci ont varié de robots qui imitent ou représentent le comportement d’un bébé à des robots qui ont l’air beaucoup plus réalistes. Les ingénieurs de Toyota ont récemment lancé le « Kirobo Mini », par exemple, comme moyen de promouvoir une réponse émotionnelle chez les humains. Le robot n’a pas l’air d’un bébé, mais plutôt des modèles «vulnérables» de comportements semblables à des bébés, y compris reconnaître et répondre aux gens avec une voix de bébé et d’être instable dans ses mouvements.

L’autre face plus réaliste du concept est « Yotaro », un simulateur de bébé robotique qui utilise la technologie de projection via un écran pour son visage afin qu’il puisse simuler des émotions et des expressions. Le simulateur modélise également la réaction au toucher, l’humeur et même la maladie grâce à un nez qui coule.

Des expériences passées pourraient suggérer le fait que donner aux couples des simulateurs de bébés robotisés encouragerait la croissance de la population. De récentes expériences éducatives avec des bébés robotisés et des adolescents aux États-Unis et en Australie, par exemple, ont révélé que même si les bébés robotisés ont été testés comme un moyen de dissuader les grossesses chez les adolescentes, elles ont augmenté chez couples adultes propriétaires de bébés robots faisant partis du groupe de test.

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires