La nouvelle génération de drones peut aussi bien voler que… rouler !

Les scientifiques de l’université américaine « MIT » ont développé un système de huit drones robotiques qui peuvent voler dans les airs mais qui peuvent également se mouvoir sur le sol, naviguer efficacement dans les paysages urbains, trouver des places de stationnement, des zones de non-vol et disposent de patins d’atterrissage.

Mais des robots qui sont efficaces pour un mode de transport ne le sont généralement pas pour d’autres.
Les drones aéroportés sont rapides et agiles, mais ont généralement une autonomie trop limitée pour se déplacer sur de longues distances. Les véhicules terrestres, d’autre part, sont plus éco-ergétiques,  « La capacité de voler et de conduire est utile aux drones dans des environnements avec beaucoup d’obstacles, car vous pouvez les survoler » a déclaré Brandon Araki, étudiant au MIT.
« Les drones classiques ne peuvent pas manœuvrer sur le sol. Un drone avec des roues est beaucoup plus mobile tout en ayant qu’une légère réduction du temps de vol », a déclaré Araki.

Pour réussir ce tour de force, l’équipe a développé divers algorithmes de «planification de parcours» visant à s’assurer que les différents drones ne se heurtent pas.

Nous attendons avec impatience de voir voler ces drôles de petites bêtes électroniques, mais également de les voir rouler.

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires