Au CES 2015, les robots domestiques prennent le contrôle.

Le robot assistant Furo-i-Home

Le robot assistant Furo-i-Home

Au CES 2015 de Las Vegas, plus d’une douzaine de sociétés différentes ont dévoilé des modèles de robots domestiques.

Certains peuvent vous suivre dans la maison afin que vous puissiez continuer à passer des appels vidéos dans différentes pièces.

D’autres agissent comme un climatiseur mobile filtrant les polluants atmosphériques pouvant se trouver à l’intérieure du foyer.

Mais la véritable star du congrès a été Furo-i-Home. Ce robot en forme de cône mobile relié à une tablette fonctionnant sous Android affiche un visage plutôt amical.

Il est équipée de capteurs et peut comprendre les ordres vocaux d’un utilisateur.
Par exemple, vous pouvez demander au robot de régler la température d’une pièce ou bien d’allumer et éteindre les lumières et la musique.

« Le robot a de nombreux capteurs pour la reconnaissance faciale et pour la mesure de la température, » déclare Se-Kyong Song, directeur de projet chez Futurebot, fabricant de Furi-i-Home.

Ce dernier à également déclaré que le sympathique petit robot peut agir comme une véritable aide ménagère ou de vie, pour les enfants et les autres membres de la famille.
« Vous pouvez programmer quand vous voulez le réveil d’un parent âgé, lui rappelé de prendre ses médicaments, faire prendre le petit déjeuner aux enfants, et noter d’autres actions à effectuer. Et si quelque chose d’inattendu se produisait en l’absence des parents, il peut leur envoyer un message pour signaler le problème et les laisser gérer la situation, en parlant par exemple aux enfants par l’intermédiaire de chat vidéo.

Futurebot espère vendre au moins 10 000 de ces robots avant la fin de l’année. Ils couteront environ 1 000 Dollars pièce.

Au CES 2015, nous avons également pu voir un autre robot domestique plutôt impressionnant qui s’occupe de l’arrosage du jardin.
L’arrosoir utilise d’ailleurs une connexion Internet pour ajuster la quantité d’eau qu’il faut pour arroser les plantes selon leur bio- diversité.

On le voit bien, les robots domestiques, qu’ils soit humanoïdes ou pas, vont prendre de plus en plus d’importance dans notre quotidien. En espérant qu’ils ne se transforment pas un jour en cousin plus ou moins proche de l’ami « Terminator ».

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires