l’intelligence artificielle menace même les emplois des plus riches

 

AI

En 1929, l’économiste John Maynard Keynes a fait une prédiction « Au cours du prochain siècle, le niveau de vie des riches sera entre quatre et huit fois supérieur au niveau de vie moyen du restant de l’humanité. Le tout est de savoir comment ils s’occuperont, et ce que la science pourra créer exclusivement pour ces privilégiés avec ou sans travail à fournir.

Tout en étant largement correct sur la première partie de la prédiction, l’idée de pouvoir ne plus travailler reste étonnamment hors de portée.

La semaine normale britannique de travail est actuellement de 31 heures, en baisse par rapport à 50 heures en 1930 et à peu près deux fois ce que Keynes prévoyait pour les plus riches.

Mais ce nombre d’heures est considérablement réduit par l’arrivée du travail à temps partiel et ne tient pas compte d’une frontière de plus en plus ténue entre le travail au bureau et le travail à la maison. Cela qui signifie que beaucoup d’entre nous finissent par répondre aux courriels à toutes les heures de la journée.

L’âge de l’Intelligence Artificielle (AI) est sur le point d’engendrer le plus grand changement en milieu professionnel jamais connu dans l’ère technologique, les humains seront-ils purement et simplement remplacé par des robots et jetés sur le bas-côté de la route ?

Beaucoup d’étude ont été réalisé sur l’impact des robots envers les emplois des cadres supérieurs. La semaine dernière, il a été annoncé que les premières flottes de poids lourds sans conducteur seront testées sur les autoroutes britanniques avant la fin de l’année. Les voitures autonomes devraient rendre les chauffeurs de taxi non pertinents. Les robots d’IA sont déjà utilisés dans les usines sur les lignes de production et en tant qu’agents de sécurité (bien que le seul robot de sécurité, un Knightscope K5, récemment noyé dans un étang à Washington alors qu’il patrouillait montre que la technologie est loin d’être infaillible).
Mais voilà, il n’y a pas seulement le travail manuel qui fait face à une menace existentielle. Les technologies développées à Toronto (où le Telegraph relève d’une série en trois parties sur AI) vont changer de façon décisive tous nos emplois. Les comptables, par exemple, sont dépassés par les machines avec une meilleure précision et une meilleure puissance de traitement. De même que les radiologues, les banquiers et les avocats. Même les journalistes seront particulièrement touchés.

AU sein de la branche recherche et développement de la Banque Royale du Canada (RBC) par exemple, basée dans le quartier Mars Discovery de Toronto, au cœur de l’industrie technologique en plein essor de la ville, les chercheurs développent des algorithmes qui permettront de prédire les événements sismiques mondiaux qui se déroulent avant même que les journalistes ne les connaissent.

Les travaux manutentionnaires ne sont plus les seuls menacés par une intelligence artificielle de plus en plus puissante, mais désormais, même les nantis seront concernés. Donc traders, commerciaux et capitaines d’industrie tremblez dans vos guêtres, les robots arrivent et vous mettront également  au chômage, comme cela il n’y aura pas de jaloux. faisait une prédiction : « Au cours du prochain siècle, le niveau de vie des riches sera entre quatre et huit fois supérieur au niveau de vie moyen du restant de l’humanité. Le tout est de savoir comment ils s’occuperont, et ce que la science pourra créer exclusivement pour ces privilégiés avec ou sans travail à fournir ».

Tout en étant largement correct sur la première partie de la prédiction, l’idée de pouvoir ne plus travailler reste étonnamment hors de portée.

La semaine normale britannique de travail est actuellement de 31 heures, en baisse par rapport à 50 heures en 1930 et à peu près deux fois ce que Keynes prévoyait pour les plus riches.

Mais ce nombre d’heures est considérablement réduit par l’arrivée du travail à temps partiel et ne tient pas compte d’une frontière de plus en plus ténue entre le travail au bureau et le travail à la maison. Cela qui signifie que beaucoup d’entre nous finissent par répondre aux courriels à toutes les heures de la journée.
L’âge de l’Intelligence Artificielle (AI) est sur le point d’engendrer le plus grand changement en milieu professionnel jamais connu dans l’ère technologique, les humains seront-ils purement et simplement remplacé par des robots et jetés sur le bas-côté de la route ?

Beaucoup d’étude ont été réalisé sur l’impact des robots envers les emplois des cadres supérieurs. La semaine dernière, il a été annoncé que les premières flottes de poids lourds sans conducteur seront testées sur les autoroutes britanniques avant la fin de l’année. Les voitures autonomes devraient rendre les chauffeurs de taxi non pertinents. Les robots d’IA sont déjà utilisés dans les usines sur les lignes de production et en tant qu’agents de sécurité (bien que le seul robot de sécurité, un Knightscope K5, récemment noyé dans un étang à Washington alors qu’il patrouillait montre que la technologie est loin d’être infaillible).
Mais voilà, il n’y a pas seulement le travail manuel qui fait face à une menace existentielle. Les technologies développées à Toronto (où le Telegraph relève d’une série en trois parties sur AI) vont changer de façon décisive tous nos emplois. Les comptables, par exemple, sont dépassés par les machines avec une meilleure précision et une meilleure puissance de traitement. De même que les radiologues, les banquiers et les avocats. Même les journalistes seront particulièrement touchés.

AU sein de la branche recherche et développement de la Banque Royale du Canada (RBC) par exemple, basée dans le quartier Mars Discovery de Toronto, au cœur de l’industrie technologique en plein essor de la ville, les chercheurs développent des algorithmes qui permettront de prédire les événements sismiques mondiaux qui se déroulent avant même que les journalistes ne les connaissent.

Les travaux manutentionnaires ne sont plus les seuls menacés par une intelligence artificielle de plus en plus puissante, mais désormais, même les nantis seront concernés. Donc traders, commerciaux et capitaines d’industrie tremblez dans vos guêtres, les robots arrivent et vous mettront également  au chômage, comme cela il n’y aura pas de jaloux.

Des robots juridiques déployés en Chine pour désengorger les tribunaux

Des « robots juridiques », spécialistes en droits, ont été déployés par milliers en Chine pour aider à l’administration du pays engorgée par les dossiers en retard.
Les robots, qui mesures environ un mètre de haut et qui ont des têtes en forme de grille-pain, examinent les documents et identifient les problèmes au cas par cas.

Ils donnent également des conseils sur l’importance des peines, ils peuvent générer des mandats d’arrêt et «approuver les actes d’accusation», ont déclaré récemment les procureurs dans la province orientale du Jiangsu, où les robots sont mis à l’essai.
Près de 15 000 cas juridiques ont été examinés par ces robots depuis leur déploiement en septembre dernier, ont indiqué des responsables de l’administration chinoise lors d’une récente conférence de presse.

Les robots juridiques ont détecté des problèmes et corrigé des erreurs dans plus de la moitié des cas, et 541 condamnations ont été prononcé, ils ont même aidé à gérer des cas au sein de 7 municipalités. Lire la suite de cette entrée »

Bases de la gestion de projets: Qu’est-ce qu’un PMO ?

La gestion de projet est un domaine utilisant de nombreux acronymes, comme PMP, PRINCE2, CPM, WBS, PMBOK, PMO et quelques 150 autres ! Si vous débutez dans la gestion de projets, vous risquez d’avoir l’impression que vos collègues parlent une langue étrangère. Et étant donné que les PMO ont vu leur popularité exploser ces dernières années, vous avez de fortes chances d’entendre ces trois lettres revenir au cours de discussions professionnelles. Une rapide recherche sur Google vous apprendra que PMO signifie Project Management Office (Bureau de gestion de projets). Mais quel est au juste le rôle d’un PMO ? Que devez-vous savoir à leur sujet ? Votre entreprise devrait-elle en avoir un ? Pour en savoir plus, consultez notre nouveau résumé graphique ci-dessous :

Infographie offerte par Wrike – logiciel de collaboration d’entreprise Lire la suite de cette entrée »

Cassie et Atrias de Agility robotic, précurseurs de la marche bipèdes des robots.

 

Cassie, le dernier né de Agility Robotics

Bien que l’humanité ait créé le robot à son image, comme le bipède humanoïde classique de la science-fiction, ces machines à deux jambes restent particulièrement difficiles à construire.
Obtenir un robot bipède à visage humain est un exploit que, pour l’instant, personne n’a réussi à accomplir.

Cependant, les industriels du secteur y arrivent peu à peu.
Prenez par exemple le tout nouveau robot Cassie de Agility Robotics. Il s’agit un bipède hautement évolué, à pied et qui tient en équilibre, apparemment avec facilité. Mais derrière Cassie, il y a une montagne d’ingénierie.
L’histoire de Cassie commence par autre un robot nommé Atria.
Atria était un robot prototype, construit pour aider à comprendre le mouvement physique de la marche bipède, avec succès.

Lorsque ses développeurs l’ont testé sur un sol difficile et sa dynamique de démarche correspondait à celle d’un humain. Mais il avait ses limites : les chercheurs ont construit Atrias pour tester les concepts scientifiques de la marche, pas comme une débauche d’ingénierie, donc il a eu des problèmes de fiabilité.
Cassie, cependant, est construit pour durer. « C’est la différence entre ce que SpaceX a fait récemment avec ses lanceurs réutilisables et ce qui a été fait avec le programme Apollo », déclare Damion Shelton, PDG d’Agility Robotics. « Il y avait beaucoup de haute technologie qui sortait du programme Apollo, mais ce n’était pas pratique ni durable comme une solution technologique à long terme ». Lire la suite de cette entrée »

10 étapes pour un lancement de projet efficace: une liste de contrôle pour chefs de projet

chefs de projetLes contrats sont signés, les affaires conclues et vous voilà officiellement promu à la tête d’un nouveau projet. Soyez prêt à relever vos manches ; le vrai travail commence maintenant !

Les projets réussis débutent par une réunion de lancement parfaite. Définir le bon ton dès le début peut faire aboutir ou échouer votre projet, alors réussissez en suivant notre liste de contrôle de lancement de projet en 10 étapes.

Infographie offerte par Wrike – la collaboration de groupe en ligne Lire la suite de cette entrée »

Présentation du « félin robotique » Cheetah 3.

Cheetah 3

Les scientifiques du MIT ont développé un guépard que vous ne trouverez pas dans la nature.
Ce félin robotique pourrait un jour atteindre des endroits trop dangereux pour les humains.

Une université américaine accueillera lundi les plus brillants esprits en robotique pour la toute première conférence sur cette machine. La toute dernière technologie robotique et l’intelligence artificielle seront exposées, y compris un robot à quatre pattes de plus de 100 Kilos répondant au doux nom de … Cheetah 3.

Propulsé par un algorithme complexe, composé d’aluminium, Cheetah 3 est unique en son genre. En utilisant moins d’énergie qu’un micro-ondes, Cheetah 3 est capable de fonctionner avec des batteries qui peuvent générer autant de puissance qu’une voiture de sport. L’espoir est qu’un jour, Cheetah 3 peut devenir le meilleur des robots

Le correspondant de CBS News, Dana Jacobson, a pu approcher de près cette merveille de la robotique.

MIT Professeur Sangbae Kim et son équipe ont travaillé sur ce guépard robotisé depuis environ sept ans. Lire la suite de cette entrée »

Google se sépare des terrifiants robots Boston Dynamics

Les créatures mécanisées de Boston Robotics

Un important conglomérat japonais rachète Boston Dynamics, l’entreprise de robotique à l’origine de nombreuses vidéos de robots étonnants que vous avez pu voir en ligne, mais quelque peu effrayants.

Vendredi dernier, SoftBank a déclaré avoir conclu un accord pour acquérir Boston Dynamics à Alphabet, la société mère de Google, qui avait acheté la société de robotique en 2013, mais qui avait décidé l’année dernière de la mettre en vente. Les termes du contrat ne sont pas divulgués.

« Boston Dynamics sont les leaders technologiques évidents dans les robots de nouvelles générations », a déclaré le chef de la direction de SoftBank, Masayoshi Son, dans un communiqué. « Je suis ravi de les accueillir au sein de SoftBank et je suis impatient de les soutenir car ils continuent à faire progresser le domaine de la robotique ».
Boston Dynamics est largement connu pour le développement de robots avec des applications militaires potentielles. Les robots sont construits pour résister à des chocs importants.

Les vidéos sur YouTube montrent que ces abominations électroniques à quatre pattes peuvent se relever après avoir été poussées et renversées, tandis que des robots bipèdes ont été frappés avec des bâtons de hockey sans en ressentir le moindre effet. Lire la suite de cette entrée »

La société indienne H-Bots Robotics s’apprête à lancer un robot policier 100 % indien

Policier robot

L’entreprise de robotique H-Bots Robotics a déclaré mercredi qu’elle travaillait sur un «robot policier» qui peut être déployé pour des activités de sécurité publique et, s’il est réussi, peut être étendu dans le commerce.

En marge du lancement d’un laboratoire de robotique à Hyderabad mercredi dernier, Kisshhan, fondateur de H-Bots Robotics, a déclaré que le robot policier serait «entièrement fabriqué en Inde». En affirmant que la société innovait à vitesse grand v dans ce domaine et que le prototype serait bientôt prêt.

« Jusqu’à maintenant, seul Dubaï possédait un robot policier, mais fabriqué en France.
Nous préparons désormais un robot policier qui sera que le deuxième au monde et entièrement fabriqué en Inde. Lire la suite de cette entrée »

Comment faire face à une crise de gestion de projet

Chaque nouveau projet implique le risque d’une nouvelle crise de projet (voire deux ou trois). En tant que chef de projet, vous ne pouvez pas craindre de lancer un projet simplement parce que vous vous inquiétez de ce qui pourrait mal se passer. Au contraire, mieux vaut vous préparer pleinement à faire face à toutes les éventualités, pour ensuite aborder calmement les problèmes qui se présenteront à vous.

Chaque crise de gestion de projet se répartit en trois étapes :
1. Avant la crise
2. Pendant la crise
3. Après la crise

Cette infographie vous prépare en vous donnant les connaissances nécessaires pour gérer chaque étape avec assurance, de sorte à pouvoir guider votre équipe vers la réalisation fructueuse du projet, quels que soient les obstacles rencontrés.

Lisez ce guide rapide et simple sur la crise de gestion de projet avant chaque nouveau projet pour vérifier que vous êtes préparé. Et lorsque les projets semblent vous échapper complètement, rappelez-vous qu’en tant que chef de projet, vous disposez des compétences et des ressources appropriées pour faire face au problème :

Infographie offerte par Wrike - petit logiciel de collaboration d'entreprise Lire la suite de cette entrée »

Les robots investissent le monde du sport

Team B-Human, RoboCup 2016

Dans quel domaine les robots n’ont-ils pas déjà une importance prépondérante ? Alors que ceux- ci sont partout dans l’automobile ou la santé, ils font désormais partie d’un monde qui, s’il fait de plus en plus confiance à la technologie, a toujours été réticent aux robots : le monde du sport.
La plus grande peur des sportifs est que ces humanoïdes, plutôt que de servir de sparring-partner, dépassent les capacités humaines et rendent ainsi le sport dénué d’intérêt. Heureusement, on est encore loin d’en être là et pourtant les robots ont déjà commencé de s’immiscer sur les divers terrains, stades et pistes de sport.

En soit, ils peuvent rendre de bons services. Au football américain, les étudiants du Darthmouth College ont développé le MVP (Mobile Virtual Player), un robot capable d’atteindre une pointe de vitesse de 40 kilomètres par heure. Celui-ci est rembourré de coussins et est utilisé pour entraîner les joueurs humains à plaquer. Quand on sait que le plus grand nombre de blessures des joueurs de football américain ont lieu à l’entraînement, et surtout durant les séances de plaquage, on peut voir toute l’utilité d’un tel robot. Celui-ci est toutefois toujours contrôlé à distance par un humain, mais ses créateurs s’attèlent à lui inclure bientôt un capteur de mouvement qui le rendra complétement autonome. Lire la suite de cette entrée »

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires