Le congrès AI Paris 2018 se tiendra les 11 et 12 juin à Paris

Le congrès AI Paris 2018 vous donne rendez-vous les 11 et 12 juin prochains pour une seconde édition du sommet hexagonal le plus attendu autour de l’Intelligence Artificielle !

Robot Magazine, partenaire du congrès,vous invite à assister gratuitement sur l’Exposition AI Paris pour rencontrer tous les leaders de l’IA en France et vous informer sur les dernières tendances du marché, les enjeux et les moteurs du développement de l’Intelligence Artificielle en entreprise.

AI Paris 2018 : ce sera les 11 et 12 juin 2018

Les 11 et 12 juin 2018 ouvriront les portes du rendez-vous le plus attendu de la scène AI hexagonale : AI Paris 2018 ! Pour cette deuxième édition le congrès invitera l’ensemble des décideurs et utilisateurs métiers pour 48h d’immersion dans l’ère du business augmenté !
AI Paris 2018, c’est :
+ de 48H de talks concrets et inspirants
+ de 60 speakers experts
+ de 70 exposants, leaders dans l’AI
+ de 2000 décideurs attendus
Réservez dès à présent votre badge d’accès gratuit :
en cliquant ici
Ou votre Full Pass Conférences

Véritable laboratoire d'innovation et d’inspiration, le sommet vous dévoilera des retours d’expérience inédits d’hommes et de femmes visionnaires qui façonnent jour après jour les codes et usages de l’intelligence artificielle au sein de leurs organisations.
«  Si 2017, a été l’année des grandes annonces autour de l’incroyable potentiel que représente l’intelligence artificielle pour notre civilisation, 2018 sera sans nulle doute une année charnière pour l’ensemble des organisations de l’intelligent economy ; qui,dépassant l’approche prospectiviste, seront en mesure d’entrer de plain-pied dans
une toute nouvelle ère, celle de « l’IA pragmatique » ! » dixit Clémence SIMMELIDE. Lire la suite de cette entrée »

Annonce du Cebit

ÉVÉNEMENT STARTUPS
Vous êtes une startup française proposant des produits numériques BtoB ?
Vous souhaitez vous développer à l’international ?

PITCHEZ!
Devant un public d’experts lors de l’événement presse CEBIT le 5 Avril à partir de 18h à la STATION F et remportez un stand clé en main pour le salon.

Détails Concours Startups CEBIT 2018 PRESS EVENT Conditions de participations Le concours est ouvert aux sociétés reconnues comme startups selon les critères suivants : moins de 5 ans d’existence, moins de 50 employés, et moins de 10 millions d’euros de chiffre d’affaire. Le siège social doit être situé en France et les produits et services proposés en lien avec la thématique digitale BtoB de l’événement.

Sélection
Un jury de spécialistes indépendants de l’organisation du salon (institutionnels, presse, experts) sélectionnera la startup BtoB la plus prometteuse pour une participation au salon en 2018, suite au pitch réalisé lors de l’événement.
Déroulement.

Programme et horaires
l’événement aura lieu de 18h00 à 21h00 le jeudi 5 avril 2018 dans les locaux de la French Tech à la STATION F. Il commencera par la présentation du salon suivie de celle des sponsors, puis par 20 pitchs maximum réalisés par les startups sélectionnées. Lire la suite de cette entrée »

Robobo, une base qui permet de convertir ton smartphone en un robot programmable

Projet Robobo

Robobo est une base mobile sur laquelle peut se placer un smartphone Android ou, dans le futur, un iPhone, qui vont communiquer entre eux via Bluetooth. Le smartphone devient ainsi le cerveau et les sens de Robobo.

L’idée est d’utiliser la caméra et les micros du smartphone comme capteurs, de telle manière que le processeur du téléphone devient son cerveau pour progresser dans l’apprentissage de la programmation de robots autonomes. Celle-ci peut se faire en scratch ou en ROS (Robot Operating System). L’écran du portable devient le visage et le corps de Robobo.

Robobo comprend plusieurs tutoriels qui offrent un apprentissage initial aisé, et évoluent en complexité de façon à tirer à chaque fois plus profit de ses capacités.

Cela fait deux ans que Robobo est en développement, et nous sommes à la recherche de financement collectif pour pouvoir lancer le processus de fabrication de la version de base finale, développer la version app de iOS, ainsi que pour enrichir Robobo de nouveaux exemples de projets et unités didactiques STEAM.

Kickstarter: https://www.kickstarter.com/projects/608037550/robobo-the-next-generation-of-educational-robots?ref=creator_nav

Sophia, l’humanoïde en mode « RP » à travers le monde

Sophia, le belle humanoïde

Mardi dernier, aux USA, elle a fait une visite à White Bear Lake, des villes jumelles célèbres aux États-Unis.
Mais « elle » n’est pas humaine. « Sophia » la jolie humanoïde, a visité le Collège Century, la journaliste Molly Rosenblatt était là pour nous raconter.

L’Arabie saoudite est le premier pays à avoir accordé la nationalité à un robot, à Sophia en l’occurrence.
Et mardi, Sophia a montré à un public captivé ce dont elle était capable.
« Bonjour à tous, merci de m’avoir invitée ici aujourd’hui. Je suis ravie d’être ici au Minnesota et en particulier à White Bear Lake, l’épicentre des villes jumelles », a déclaré Sophia.

Sophia est connue pour son apparence humaine, sa capacité à reproduire des expressions faciales, à imiter les gestes humains et à répondre à certaines questions sur des sujets spécifiques. Selon son créateur, elle utilise l’intelligence artificielle, le traitement des données visuelles et la reconnaissance faciale.
« Comment pouvez-vous démontrer votre empathie et votre compassion d’une manière utile ? Lui demande la journaliste, « les robots comme moi seront capables d’apprendre des choses importantes sur nos amis afin que nous puissions leur fournir une assistance personnalisée, comme des rappels pour donner des médicaments », a déclaré Sophia. Lire la suite de cette entrée »

Boston Dynamics fait ouvrir des portes à un robot sans tête.

Boston Dynamics

Souvenez-vous ! Dans l’une des séquences les plus effrayantes du film Jurassic Park, un tandem de vélociraptors intelligents, ramené à la vie par la bêtise humaine, défient leurs limites en ouvrant une porte de cuisine.

Imaginez maintenant que les rapaces soit bien réels, transformés en chiens robots sans tête qui peuvent utiliser des escaliers, ouvrir des portes ouvertes avec leurs griffes robotisées et surmonter sans problème les obstacles, souvent  modestes, posés par les techniciens humains de Boston Dynamics.

La désormais célèbre société de robotique a posté la semaine dernière une vidéo montrant deux de leurs robots « SpotMini » de couleur jaune, s’entraidant pour passer une porte.
La société a par la suite publié une autre vidéo dans laquelle un seul robot, contrôlé par un humain, dirige sa griffe vers la poignée de la porte et se voit ordonner l’action « Go ». Dès lors, la programmation autonome et guidée par caméra du SpotMini entre en jeu pour remplir sa mission d’ouverture de la porte.

En plus d’alimenter les craintes de l’humanité, et des intrigues pour la sombre série télévisée Black Mirror, les robots pourraient également offrir des avantages plus positifs. Lors d’une catastrophe naturelle ou d’origine humaine, par exemple, ils pourraient aider à naviguer dans des situations qui mettraient les secouristes en danger (comme inspecter une fuite de gaz ou déblayer les décombres d’un bâtiment détruit). Lire la suite de cette entrée »

Présentation d’Olivier Frese, directeur du congrès Cebit

Olivier Frese

Bonjour Monsieur Frese, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs et nous présenter l’évènement CEBIT ?

Le nouveau CEBIT devient un festival BtoB pour l’innovation et la digitalisation. Le CEBIT souhaite allier un événement business à une ambiance de festival, faire des affaires dans une atmosphère émotionnellement forte : des conditions pour parler affaires, et l’expérience d’un mode de vie digital.

Dans les faits, cela signifie que nous combinons le traditionnel et le disruptif, des éléments caractéristiques d’un salon, un programme de conférence, des plateformes de networking innovantes ainsi que les dimensions artistiques et créatives d’un festival. 4 secteurs du salon permettent un aperçu global de la digitalisation des entreprises, de l’économie, et de la société : dans le secteur « d’économy », on trouve toute les solutions de digitalisation nécessaires, déjà disponibles et prêtes à l’emploi pour les entreprises et la gestion.

Dans « d!tec », il s’agit du futur du digital, de solutions qui vont s’intégrer à la chaîne de valeur dans les 3 à 5 années à venir. On y trouve des startup proposant des modèles disruptifs, des instituts de recherche, des technologies comme la VR/AR, la mobilité du futur, des drones et des robots humanoïdes. d!talk rassemble des créateurs, visionnaires, disrupteurs et experts venus du monde entier pour partager leurs
visions du monde digitalisé de demain. Le d!campus sera le moment fort du CEBIT : un espace lounge de networking, avec de la musique en live, de la junk food et des présentations digitales jusque tard dans la soirée. Lire la suite de cette entrée »

Prendre position : L’évolution de l’employé de bureau

L'évolution de l'employéVous pouvez vous asseoir pour cela… ou mieux encore, vous lever ! Une récente étude de revue médicale a révélé que les gens qui sont assis la plupart de leur journée sont 54 % plus susceptibles de mourir d’une crise cardiaque. A l’âge des semaines de 60 heures de travail, des écrans d’ordinateur hypnotisants et des spectacles Netflix dignes de la beuverie, il est important que nous prenions en compte combien de temps nous sommes assis chaque jour – et comment cela nous affecte.

La bonne nouvelle est que la plupart des gens sont conscients des effets de rester assis toute la journée. De plus en plus « personnes assises » travaillent sur des exercices de réduction du stress dans leur routine quotidienne ou achètent des outils de remise en forme qui leur rappellent de se déplacer tout au long de la journée. Les entreprises commencent à investir dans le mobilier de bureau plus ergonomique tels que les bureaux debout et même les bureaux à tapis roulant pour briser la stigmatisation disant que « la position assise est le nouveau tabac ».

Infographie offerte par Wrike – outil de gestion des tâches Lire la suite de cette entrée »

Présentation de Guillaume SCHMITT, cofondateur de Mr.Robotics

Bonjour Monsieur Guillaume SCHMITT, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs et nous présenter la société Mr. Robotics ?

Bonjour à vous chers passionnés de robotique, je suis Guillaume, ingénieur fraichement diplômé en logistique et mécanique, et surtout co-founder de Mr. Robotics. A travers cette société, que j’ai fondé avec Olivier, normalien de l’École Normale Supérieure Paris-Saclay, agrégé de sciences industrielles et Mathieu diplômé de l’EDHEC Business school,  nous avons développé des robots performants et modulables destinés aux curieux de la programmation comme aux plus avancés, qui cherchent un moyen simple et puissant de créer des projets technologiques.

Pourquoi avoir créée une start-up ayant vocation à encourager la curiosité & l’autoformation à la robotique ?

L’avenir est à ceux qui maitriseront les techniques de la robotique et en particulier de la programmation, c’est la raison pour laquelle 9 parents sur 10 aimeraient voir leurs enfants apprendre la programmation à l’école.
Notre objectif est d’accompagner cet enseignement de la programmation et de la robotique, à la maison, en misant sur la curiosité et la créativité qui poussent chacun à créer et à explorer ses idées.
Comme le dit Einstein, « La créativité, c’est l’intelligence qui s’amuse.” . On a donc cherché à développer un moyen simple, puissant, et qui s’adapte à tous pour donner à chacun l’envie de créer. A vous de nous dire si le challenge a été relevé ! Lire la suite de cette entrée »

DP Pepper et Nao chez Klépierre + Etude Opinionway « Les Français prêts à accueillir un robot dans leur quotidien ? « 

Les robots de nouvelle génération

Les Français n’auront pas attendu longtemps pour voir débarquer dans leur quotidien des robots à l’image de ceux de leurs films de science-fiction préférés ou de leurs rêves les plus fous : des humanoïdes capables de conduire une voiture, faire le ménage et garder les enfants et même nous remplacer au bureau discrètement.

Klépierre, qui organise une tournée nationale avec Pepper et Nao cette année, a souhaité en savoir plus sur les attentes des Français autour des robots dans leur vie de tous les jours, à domicile, au bureau, en voiture, dans les magasins, … du scepticisme à l’engouement, le grand débat est ouvert !

 Les Français ont des attentes très claires en termes de lieux d’usage pour les robots

52 % des Français accepteraient volontiers la présence d’un robot dans leur environnement quotidien. C’est en priorité à leur domicile qu’ils les accueilleraient (28 %). C’est ensuite dans les endroits tels qu’un centre commercial (21 %) et un magasin (15 %) qu’ils les imaginent plus facilement.

Seulement 8 % d’entre eux accepteraient la présence d’un robot sur leur lieu de travail et 6 % l’imaginent dans leur voiture (et pourtant les assistants d’aide à la conduite et bientôt la voiture autonome sont aujourd’hui parmi les innovations technologiques importantes). Lire la suite de cette entrée »

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires