Les robots marchands sont déjà là.

sales.robotLes Drones de livraison sont donc dès 2013 les grandes nouveautés technologique dans la vente aux particuliers en 2014 mais plus encore, ce sont des robots destinés à remplacer les humains.

A partir de cette semaine, juste en face du siège d’Apple à Cupertino, l’hôtel Aloft teste des robots groom pour ses clients.
Comme indiqué dans le New York Times, l’adorable « Botlr » va livrer des commandes assez basiques directement dans les chambres.

Dans une société ou la main d’œuvre humaine est relativement cher, les robots à tout faire seront de plus en plus appréciés. Surtout quand leurs gestes ou leurs sons rappellent des attachants petits droïdes tels que le R2-D2 de Star Wars, ou encore Rosie, le robot de la série TV Jetsons, plutôt que l’inquiétant Terminator.

Il est facile d’imaginer un futur proche où des robots de grandes surfaces pourrait être les nouveaux vendeurs ou même conseiller dans une galerie d’art ou au musée.

Déjà, les robots sont très performants et comprennent de mieux en mieux les instructions qu’on leur donne. Pour des taches secondaires, tels que la gestion des stocks ou la vérification du réapprovisionnement des rayons, les robots de demain seront parfaitement adaptés.

Tout comme Botlr de Aloft, des robots commencent à apparaître pour remplir des taches basiques comme dans le restaurant exclusivement tenu par des robots dans la ville d’Harbin, en Chine, avec Robochefs et Robowaiters.

Le futur, c’est déjà maintenant.

Laurent Amar

MagCover
MagCover
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires
Partenaires